Ciblage publicitaire : La team-azerty dit non à FLoC !

Team-Azerty Jeux vidéo en réseaux

LAN'Oween 2021 à l'Atrium, Salle polyvalente de Seyssuel du 23 au 24 octobre 2021

On connait tous les cookies qui permettent de stocker des informations sur l'appareil de l'internaute servant pour le bon fonctionnement du site (panier, session, etc.). On connait également les cookies tiers, moins agréables ceux-là puisqu'ils permettent de traquer l'internaute, principalement utilisés par les publicitaires pour profiler les internautes et leur proposer des publicités ciblées.

Les cookies

Miam !

De nombreux navigateurs, Firefox en tête, et même Safari d'Apple bloquent depuis plusieurs années ces fameux cookies tiers... Tous sauf un, Chrome, le navigateur de Google. Et on le comprend, une part non négligeable des revenus de Google viennent de cette fameuse publicité ciblée. Alors que la notion de vie privée commence à être un thème d'importance croissante aussi bien pour les internautes que le corps législatif (RGPD), Google a fini par craquer et a annoncé en janvier 2020 de bloquer d'ici 2 ans ces fameux cookies tiers.

Fin des cookies tiers ?

Enfin la fin ?

Pour autant, afin de ne pas scier la branche sur laquelle il est assis, Google a imaginé un système de remplacement appelé FLoC pour Federated Learning of Cohorts, que l'on pourrait traduire par Apprentissage fédéré des cohortes. Le principe est de créer un profil type issu de votre historique de navigation. Chaque internaute sera ensuite intégré à un groupe (cohorte) avec d'autres internautes qui partagent les mêmes valeurs (l'apprentissage fédéré). Les annonceurs pourront donc placer des publicités ciblées vers ces cohortes, sans pour autant connaitre leur identité précise, la cohorte est, en théorie suffisamment grande pour ne pas individualiser le profilage.

FLoC is watching you !
FLoC is watching you !

Pour autant, ce système n'est ni plus ni moins qu'un logiciel espion intégré dans le navigateur. De plus, le profilage précédemment fait par les cookies tiers d'autre entité / société publicitaire sera réalisé et compilé par Google uniquement. De facto, avec position dominante sur le marché des navigateurs, Google confortera encore plus sa position de leader sur le marché de la publicité.

Hasta la vista, baby
Hasta la vista, baby

Heureusement, FloC ne fait pas que des adeptes, nombreux sont ceux qui ont fait le choix de ne pas l'implémenter, Firefox, logiquement, mais aussi Brave, Vivaldi pour les navigateurs Web, mais aussi des sites DuckDuckGo, Wikipedia, GitHub, mais surtout les CMS Wordpress, Joomla, Drupal... Et notre site !

www team-azerty com protège ses visiteurs de FLoC

Vous pouvez vérifier ici

Si vous aussi, vous souhaitez emboiter le pas, la solution technique est extrêmement simple : Comment bloquer FLoC en utilisant Nginx, Apache, WordPress, HAProxy et plus? Chez nous, nous avons simplement ajouté 3 lignes dans le .htaccess :


  Header always set Permissions-Policy: interest-cohort=()

Autre solution, faire parti des gens éclairés, et utiliser des navigateurs respectueux de votre vie privée comme Firefox !

firefox
Firefox, le navigateur des gens qui se respectent, et comment veux-tu qu'on te respecte si tu ne te respectes pas toi même ?

Réagissez :

Partagez :


Actualités similaires :

Avec ou sans publicités, c'est vous qui choisissez

Avec ou sans publicités, c'est vous qui choisissez

Google Chrome, le navigateur Web par Google

Google Chrome, le navigateur Web par Google

Bloquer les bloqueurs de pub bientôt illégal ?

Bloquer les bloqueurs de pub bientôt illégal ?