Apple M1, une révolution à venir ?

Team-Azerty

Jeux vidéo en réseaux

LAN'Oween 2021 à l'Atrium, Salle polyvalente de Seyssuel du 22 au 24 octobre 2021

C'est une petite révolution dans le monde de l'informatique qui a eu lieu ce 11 novembre 2020. En lançant l'Apple M1 sur ses ordinateurs mobiles et fixes, Apple réalise une fusion mobile / Desktop inédite.

Pour s'en convaincre, un petit retour sur l'architecture des processeurs. Jusqu'à présent, il y avait 2 mondes :

  • Le monde des ordinateurs de bureau : tournant sous Intel ou AMD, des processeurs x86-64 d'architecture CISC (complex instruction set computer) très schématiquement plutôt performants, mais consommant beaucoup d'énergie, nécessitant donc d'être refroidit, même si des efforts et optimisations sont faits pour les ordinateurs portables.
  • Le monde de l'embarqué, notamment des téléphones mobiles, dominés par l'architecture AMR, de type RISC (Reduced instruction set computer) où l'énergie est le nerf de la guerre.

Jusqu'à présent ces 2 mondes vivaient de manière séparée, mais avec l'explosion de l'usage des smartphones, ce n'était qu'une question de temps avant d'arriver à une fusion de ces 2 mondes. C'est chose faite avec l'Apple M1. Ainsi, que ce soit sur les iPhone, les iPad, les MacBook, les Mac mini, etc. tous vont tourner sur une architecture ARM.

Apple M1
Le fameux Apple M1

Apple nous promet des performances jusqu'à trois fois plus puissantes qu'un processeur PC. Pour Steve Sinofsky, ex-boss de Windows, le Mac sous ARM sera "le PC ultime du développeur". Bref, énormément de promesses, qui seront vérifiées ou non dans les prochaines années. En tout cas, cela aura le mérite de bousculer le Intel et AMD, car force est de constater que depuis quelques années, la course à la technologie était un peu fade.

Pour terminer, on notera qu'il s'agit de la 3e transition majeure d'Apple. En effet, souvenez-vous le premier Macintosh 128K était équipé d'un Motorola 68000 (CISC) puis de ses variantes, pour, en 1994, passer sous PowerPC (RISC). Puis en 2005, la seconde transition fut le passage sous Intel (CISC).

Sources :

Réagissez :

Partagez :


Actualités similaires :

Windows XP 64 bits

Windows XP 64 bits

Blob est mort, il ne reviendra plus !

Blob est mort, il ne reviendra plus !

La Team-Azerty à l'heure de AMP et Instant Article

La Team-Azerty à l'heure de AMP et Instant Article