Call Of Duty 2, le test

Team-Azerty Jeux vidéo en réseaux

LAN'Oween 2018 à l'Atrium, Salle polyvalente de Seyssuel du 26 au 28 octobre 2018

Call Of Duty 2

Dernière modification  mercredi 25 janvier 2006

La seconde guerre mondiale est toujours d'actualité, particulièrement dans les jeux vidéo. Ainsi le nombre de FPS issus de cette époque est tout simplement hallucinant : Medal(s) Of honor(s) , Return to the Castle of Wolfenstein, Day Of Defeat et j'en passe. Bref, ce n'est pas une surprise de voir débarquer pour noël un nième FPS du genre : Call Of Duty 2. Pourtant, avec un premier opus assez réussi, mon petit doigt me dit que ce FPS historique là risque bien de nous scotcher à notre PC…

En avant camarde :

Comme dans le précédant  épisode, Call of duty 2 vous propose de prendre la peau de 3 soldats fort différents (Russe, Britannique, Américain) et de parcourir différents théâtres d'opération mythique de l'époque : Stalingrad, Déserts d'Égypte, Normandie, Ardennes, Allemagne, dans des missions assez variées.

Les campagnes
Les différentes campagnes

De l'action, de l'action et encore de l'action :

On plonge dans l'action très rapidement (dès le didacticiel !!!)  et l'on enchaîne sans le voir les missions tant l'immersion est forte. En effet, chez Infinity Ward, on sait créer des FPS épiques,  la musique, les effets sonores, l'enchaînement des missions tout est fait pour que le joueur soit plongé dans l'action (qui ne s'arrête jamais).

débarquement à la pointe du hoc
Et un FSP holiwoodien, un!

Objectif atteint :

Les missions parlons en, même si le fil rouge est assez simple (aller chercher un papier là, détruire tel objectif, nettoyer tel endroit etc.) la manière de s'y prendre est à chaque fois différente. On se retrouve ainsi tantôt à ramper dans des canalisations, tantôt aux commandes d'un char, tantôt à plastiquer à la main un panzer.

Commandez un tank
Face au tank, ce soldat n'a aucune chance
snipeur au clocher
Un clocher = sniper

Un poil répétitif quand même :

Bien sûr, il a quelques répétitions, une série de vagues de soldats à repousser, une série d'avions à canarder à la DCA, mais pour une fois, les Level designers ont sut éviter la lourdeur. D'ailleurs de ce côté-là, même si le jeu n'est qu'un immense couloir, il existe quelques chemins détournés pour arriver à sont but. L'IA quand a elle est suffisamment bien scriptée pour donner du fil à retordre au joueur, même s'il arrive encore que les soldats allemands se jètent sous nos balles. Nos coéquipiers par contre seront un peu mieux pourvus et pourront presque remplir les sous missions tout seuls, on pourrait presque être tenté de penser que des humains jouent avec nous.

ne tirez pas avec ça!
Quoi, la DCA n'est pas efficace contre l'infanterie! On m'aurait menti?

La grenade fumigène est ton amie :

Petite nouveauté dans ce jeu : l'importance des grenades, elles ont même leur touche dédiée. Vous connaissez sûrement bien les grenades à fragmentation, ces petits bijoux qui vous permettent de nettoyer les bunkers, et bien maintenant vous utiliser les grenades fumigènes. Outre le magnifique panache de fumée qu'elles dégagent, ces petites ont une utilité autre que graphique puisqu'elles vous sortiront de bien des situations. Une MG42 vous bloque la route, pas de problème, un coup de grenade fumigène, et hop 10 secondes plus tard, la rue sera si opaque que vous pourrez vous faufiler jusqu'aux allemands et faire taire cette mitrailleuse qui ne sait plus vous voir Enfin, sauf si en route vous croisez la crosse d'un soldat du 3° Reich pour vous refaire la dentition. Et oui, on y voit rien dans les 2 sens, donc la prudence est toujours de mise, même si le souci du tank est temporairement oublié.

saloperie de tank

Vite un fumigène!
Je ne vois plus rien

La lumière au bout du tunel?

Il est où mon médikit et mon quicksave ?

La grosse nouveauté de COD2 est sans doute l'absence de barre de santé. Vous ne savez jamais si la dernière balle que vous avez prise était celle de trop, ce n'est que vers la toute fin que votre vue commence à revenir flou et rougeâtre, signe qu'il est temps d'aller se soigner. Et là c'est le drame, pas de médikit ! Le seul moyen de pouvoir se soigner est donc de trouver un coin tranquille et de s'y réfugier. C'est un peu déconcertant, certains y trouveront une certaine facilité, et il est vrai que selon votre manière de jouer, ce sera le cas ou pas. Personnellement, je me suis pris au jeux, je n'ai pas chercher à camper, et finalement, j'y est pris beaucoup de plaisir. Le fait également qu'il est impossible de sauvegarder quand on veut ne m'a pas vraiment déstabilisé, bien au contraire, plutôt que de penser sans cesse à sauvegarder lorsque tout vas bien, ou partir à la quête de médikit, je me suis lancé dans l'action.

La mort est proche
La mort est proche, il serait temps d'aller se planquer 2 minutes

Un peu de technique :

Techniquement COD2 s'en tire plutôt pas mal, les graphismes sont plutôt soignés, particulièrement au niveau des fumées, on s'émerveillera également devant les couchés de soleils dans le désert comme devant l'effet mouillés des uniformes. Seules ombres au tableau l'absence de moteur physique mais aussi le gourmandise au niveau des ressources.

Très bon
8
Sans révolutionner le genre (bien au contraire même) COD2 apporte quelques nouveautés intéressantes au niveau du gameplay avec notamment l'absence de médikit , d'indicateur de santé et de possibilité de sauvegarder... Cela peut paraître déroutant, mais ça ne l'est pas et le jeu n'en est que plus intéressant... Autre amélioration du gameplay, l'ajout de grenades fumigènes qui ne sont pas là que pour la déco et débloquent pas mal de situation. Enfin, le moteur graphique sans être du niveau d'un FEAR etc. se débrouille pas mal du tout... Sinon pour le reste, le jeu souffre des même défauts que ces prédécesseurs (MOH, COD), durée de vie très courte (moins de 10h), très linéaire, mais quand même moins répétitif... Un bon jeu pour ces longues soirées d'hivers, je croise les doigts pour que le multi puisse remplacer MOH...

Points faibles :

  • Durée de vie
  • Encore linéaire
  • Pas de moteur physique

Points forts :

  • Scénario
  • Grenades fumigènes
  • Graphismes
  • Missions variées
  • Pas de médikit

Réagissez :

Partagez :


Articles similaires :


Utilisez un navigateur moderne qui respecte votre vie privée : Téléchargez Firefox