Utilisez un navigateur moderne qui respecte votre vie privée : Téléchargez Firefox

Jeux Vidéo sur SteamOS & Linux

Vos commentaires, resultats, records, screenshots... c'est par ici
Avatar de l’utilisateur
Djip
Accro
Messages : 591
Inscription : janvier 3, 2006, 11:27 am

Jeux Vidéo sur SteamOS & Linux

#1

Message par Djip » décembre 19, 2014, 12:00 pm

Les jeux et Linux : Bilan 2014

Je me rends bien compte que ce n'est pas le sujet le plus convoité du forum mais il se trouve qu'il y a du mouvement chez le pingouin à ce niveau... Je vais donc partager l'expérience que j'en ai.

Avant propos, je suis intégralement sous Linux (linux mint pour mes pc portable et fixe) depuis 2009.

Jusqu'à il y a peu de temps le jeu sous linux était défini comme tel :
- Les titres open sources et freeware disponibles nativement (Wesnoth, Armaggetron ... )
- Les raretés commerciales natives ou les portages via Loki (UT, Doom 3 ...)
- L'interpréteur Wine (avec des solutions de simplification comme PlayOnLinux)

Je vais exposer la situation actuelle à laquelle je suis confronté tous les jours.

Image
LE CAS STEAM
Depuis cette année, Steam a mis un grand coup de late dans le petit monde vidéo ludique de linux (particulièrement Ubuntu) en sortant un client natif linux, en compilant certains de ses jeux pour qu'ils tournent et en annonçant qu'ils comptaient mettre en place la Steam Box et Steam OS histoire de booster les adaptations pour linux de jeux commerciaux.

Ca a été l'explosion et cette expansion continue sur sa lancée.
Pour prendre les exemples que je connais, il est maintenant possible de jouer nativement sous linux à des titres issus de « grosses » productions  tels que :
- Bordelands 2 et Presequel
- Civilization V
- Serious Sam 3
- Left 4 Dead 2
- L'intégralité de la licence Half Life
- The Witcher 2
- Portal 1 & 2
- Metro Last Light & 2033
- … (etc la liste est très loin d'être complète)

Ainsi qu'à une armée de jeux indépendants , pour n'en citer que quelques un de ma ludothèque :
Deadcore, Don't Starves, Amnesia (+MFP), FTL, Legend of Grimrock etc....

Aujourd'hui c'est un catalogue de près de 1600 titres qui sont proposés nativement pour linux via Steam. (en augmentation constante)

Le succès des ventes a commencé à faire des émules et GOG présentent également leur service linux.

Image
LE CAS WINE / PLAYONLINUX
Mais tout n'est pas présent nativement sous linux et même si ça bouge pas mal il reste beaucoup de jeux qui n'ont pas été compilés et ne le seront jamais pour fonctionner nativement.
Dans ce cas j'utilise PlayOnLinux. Ce logiciel est un gestionnaire de « prefix » WINE.

Ca doit paraitre obscure à ceux qui ne l'ont jamais pratiqué.
Pour faire court, Wine est un genre d'émulateur (même si ce n'est pas vraiment le cas d'après ses créateurs) qui permet de faire tourner un programme windows dans un environnement virtuel sous linux. On installe les dépendances si besoin (direct X, Framwork .net …) dans un répertoire faisant office de disque virtuel pour le prefix wine de telle façon que l'application que l'on souhaite faire fonctionner puisse trouver ce dont elle a besoin. Après quoi on croise les doigts.

PlayOnLinux permet de gérer ces prefix sans se prendre la tête à les spécifier à chaque fois. Disposant d'un interface « pousse bouton » plutôt convivial, il simplifie grandement la manœuvre.

Certains titres fonctionne directement sous wine.
Pour mon exemple : Eve Online, Flatout 2, Burnout Paradise, neverwinter, mass effect etc ... n'ont pas besoin de tweak particuliers.

D'autres titres sont plus pointilleux mais après un peu d'huile de coude fonctionnent à merveille
Skyrim, Payday 2 , Torchlight 2, Fallout 3 et NV, Dishonored etc …

Et encore d'autres fonctionnent mal voire pas du tout : Dark Soul par exemple fonctionne avec pas mal de manipulation en amont pour un résultat pas terrible … Bioshock infinite ne fonctionne pas ou alors sur des configurations bien particulières ...

Wine fonctionne avec un système de Rating permettant de voir quels jeux tournent très bien/ bien / difficilement / pas du tout.
Pour prendre la liste de WineHQ, elle nous informe que les titres Platinium et Gold (qui tournent bien et très bien) sont au nombre de ~ 7000
A titre de comparaison 4000 sont indiqués comme : inutilisables

AU FINAL
Le gaming sous linux se compose :
-D'un catalogue de jeux natifs et gratuits
-De 1600 entrées à ce jour chez Steam Linux
-De 400 entrées chez GOG
-De 7000 titres fonctionnels sur Wine.
Il est donc possible de jouer sous linux et cette tendance ira en s'accroissant. Cependant j'emets une réserve.
Si en effet je peux jouer a 90 % des jeux qui me font envie, il reste 10 % sur lesquels je fais amèrement une croix. Certes ça ira en s 'améliorant quand je vois certains éditeurs recompilés de vieux titre pour linux et d'autres les sortir directement sur toutes plateforme .. Mais il y a des jeux qui ne seront jamais portés. OUI on peut jouer sur Nux, mais il y a encore des lacunes.
Dernière modification par Djip le mars 9, 2015, 9:52 am, modifié 1 fois.
Twitch Steam Youtube
"Programming today is a race between software engineers striving to build bigger and better idiot-proof programs, and the Universe trying to produce bigger and better idiots. So far the Universe is winning."
Rick Cook

Avatar de l’utilisateur
Djip
Accro
Messages : 591
Inscription : janvier 3, 2006, 11:27 am

Re: Jeux Vidéo sur SteamOS & Linux

#2

Message par Djip » mars 9, 2015, 12:26 am

Avec son opération récente concernant SteamOS, Valve pousse les éditeurs à accélérer la sortie de jeux à gros budget sur leur plateforme et par définition sous LINUX.

Certains jeux ne sont pas encore sortis qu'ils sont déjà annoncés "cross platform"... D'autres déjà existants pour Windows Mac, se voient portés sur la banquise.

Par Exemple :
- Batman Arkham Knight (sortie juin 2015)
- Torchlight 2 (déjà porté)
- PayDay 2 (Bientôt sur SteamOS/Linux)
- Shadow of the Mordor (Bientôt sur SteamOS/Linux)
- The Witcher 3 (sortie mai 2015)
- The Witcher 2 (déjà porté)
- Saint Row IV (Bientôt sur SteamOS/Linux)
- Company of Heros 2 (Bientôt sur SteamOS/Linux)
- Total war franchise (Bientôt sur SteamOS/Linux)
- Grid Autosport (Bientôt sur SteamOS/Linux)
- ... Liste non exhaustive.

Source :
SteamOS sale

NB : Je possède 98 jeux sur steam et aujourd'hui 70 tournent déjà nativement sous linux, les autres étants "émulés" sous wine, ces futures sorties me font donc plaisir :)
Twitch Steam Youtube
"Programming today is a race between software engineers striving to build bigger and better idiot-proof programs, and the Universe trying to produce bigger and better idiots. So far the Universe is winning."
Rick Cook

Avatar de l’utilisateur
Aurelienazerty
Webmaster / Président
Messages : 20188
Inscription : septembre 27, 2002, 9:41 pm

Niveau perf

#3

Message par Aurelienazerty » mars 9, 2015, 11:50 am

Et niveau perf, ça donne quoi par rapport au plateforme windows ?
Aurelienazerty

Image

Avatar de l’utilisateur
Djip
Accro
Messages : 591
Inscription : janvier 3, 2006, 11:27 am

Re: Jeux Vidéo sur SteamOS & Linux

#4

Message par Djip » mars 9, 2015, 1:36 pm

Aurelienazerty a écrit :Et niveau perf, ça donne quoi par rapport au plateforme windows ?
Il y a 3 cas de figure
  • L'Emulation wine : Globalement il y a une perte de perf, à machine équivalente windows est plus performant du fait que Linux passera par la surcouche wine pour interpréter l'exécutable. Ce qui n'empêche pas de jouer mais si on est regardant, on peut passer de 40 fps sous windows à 30 sous linux... (exemple pris sur Skyrim)
  • Les jeux natifs :
    • Soit le portage est bien fait, il ne s'agit pas de recompiler bêtement le truc pour que ça tourne mais de véritablement optimiser les appels pour la plateforme linux et dans ce cas tu as des performances équivalentes voire meilleures selon les librairies utilisées, par exemple Ogre a d'excellentes performances sous linux.
    • Soit le portage a été fait à la vas vite, une recompilation bourrine avec une tentative de substitution pas toujours très heureuses des appels DX vers de l'OpenGL, c'est le cas de The Witcher 2 qui, même s'il reste jouable, demande plus de ressources sur linux que sur Windows (Ce problème ne se produira pas sur The Wither 3 il semblerai vu qu'il a été prévu dès le début pour le cross platform)
De mon expérience personnel, mis à part The Witcher 2 qui a une perte flagrante de FPS, les autres titres ont des performances transparentes, la puissance de la machine aidant à ne pas voir de différences lorsque je joue au barbu et bricole avec Wine/PlayonLinux.
Dernière modification par Aurelienazerty le mars 9, 2015, 2:09 pm, modifié 1 fois.
Raison : Remise en forme
Twitch Steam Youtube
"Programming today is a race between software engineers striving to build bigger and better idiot-proof programs, and the Universe trying to produce bigger and better idiots. So far the Universe is winning."
Rick Cook

Avatar de l’utilisateur
Djip
Accro
Messages : 591
Inscription : janvier 3, 2006, 11:27 am

Re: Jeux Vidéo sur SteamOS & Linux

#5

Message par Djip » juin 3, 2015, 1:05 pm

chkopine a écrit :Ça prouve surtout qu'il y a réellement un marché, quelques soient les convictions des uns ou des autres.
Concernant linux il y a un marché grandissant, les progrès fait par les différentes distributions pour simplifier au maximum leurs utilisations ramène pas mal de monde ... largement aidé par Steam et son initiative :)
Twitch Steam Youtube
"Programming today is a race between software engineers striving to build bigger and better idiot-proof programs, and the Universe trying to produce bigger and better idiots. So far the Universe is winning."
Rick Cook

Répondre