Team-Azerty

Command & Conquer Remastered Collection

Dernière modification :  lundi 22 février 2021

Dire qu'Alerte Rouge m'a marqué, c'est un doux euphémisme. A l'époque de mon premier Pc en 1996, ce fut mon premier jeu, et un coup de foudre qui n'a jamais vraiment cessé. Des années durant, j'ai limé le jeu en long en large, les campagnes, les escarmouches, en Null modem et même en ligne avec mon modem 33,6k. Régulièrement, via une VM ou via des abandonwares, je me lançais quelques campagnes, c'est dire l'addiction que j'ai pour ce jeu.Alors forcément, à la sortie de ce Command & Conquer Remastered Collection regroupant Alerte Rouge et Command & Conquer premier du nom, qui plus est réalisé par Petroglyph Games (les anciens de Westwood) comme tout fan, j'ai craqué.

Page 1 : Un jeu pour les fans avant tout

Savoir parler à la Fan Base :

On ne va pas se mentir, ce titre pu la madeleine de Proust à plein nez. Tout est fait pour fait pour que le fan replonge dans la nostalgie. Ainsi, dès le lancement du jeu, vous avez le droit à la mythique séquence d'installation DOS grimé à la sauce 2020. Le détail est même poussé jusqu'à la fausse configuration du port IRQ et DMA, chose que ceux qui n'ont jamais utilisé Windows 95 ou MS-Dos ne comprendront pas, mais qui pouvait être particulièrement pénible (ah ces journées passées à dépatouiller de conflit de DMA entre mon disque dur et ma carte SCSI).

Configuration du son
la configuration IRQ/DMA

Toujours dans la redite : on retrouve les mêmes séquences d'introduction des jeux, et le même écran d'accueil :

Accueil d'Alerte Rouge
Accueil de Command & Conquer

Côté configuration, là encore, vous pouvez retrouver vos habitudes d'il y a 25 ans, je pense notamment au bouton gauche de la souris pour le déplacement. Ou bien, vous pouvez opter pour des contrôles "moderne", c'est-à-dire dans les standards actuels. Vous pouvez également modifier les raccourcis clavier si vous habitudes ont changées. Très clairement, Petroglyph Games vous laisse la possibilité de pousser le flash-back très loin.

Version nostalgique ou moderne, vous pouvez choisir

Des graphismes modernisés :

On ne va pas se le cacher, pour tout ceux qui ont joué aux premiers C&C ces dernières années en ont prit pour leurs yeux. Que ce soit via VM ou même via le très réussis Open RA, les graphismes restent... comment dire... d'époque ! Il y a 25 ans, sur nos écrans 14 pouces et surtout nos critères de l'époque, ça pouvait passer. Mais aujourd'hui, à l'heure de la 4k, ça pique un peu.

Le moteur graphique a été donc mis triplement au gout du jour :

  • Tout d'abord, il fonctionne sur les machines modernes. En effet, les fans sauront que depuis Windows XP, il faut redoubler d'agilité pour faire fonctionner C&C comme Alerte Rouge.
  • Ensuite, il fonctionne dans des résolutions actuelles, vous n'êtes plus limités au 640x480 et vous pouvez profiter de la 4k.
  • Enfin, les graphismes ont été améliorés pour ne pas donner une bouillie de pixels ont laissé place à des sprites plus fins.

Nostalgie toujours, vous pouvez basculer d'un mode à l'autre en appuyant sur la barre d'espace, et retrouver ainsi les graphismes du milieu des années 90 :

Version 1996
Version 2020
Version 1996
Version 2020
Version 1996
Version 2020
Version 1996
Version 2020
Version 1996
Version 2020

Nous sommes très loin des standards du genre, cela reste de la 3D isométrique. J'avoue même que le prisme de la mélancolie avait déformé ma mémoire au point de faire passer les graphismes de 2020 pour ceux d'origine.

Vidéos retouchées au botox :

L'ensemble des vidéos ont été également retouchées pour coller aux résolutions actuelles. Dans le communiqué de presse, EA utilise le grand mot à la mode : l'Intelligence artificielle pour améliorer le rendu. Si la tâche réalisée par Lemon Sky Studios est louable, souvent réussie, force est de constater que parfois le résultat n'est pas toujours au rendez-vous :

Un effet un peu paquet lorsque l'on augmente la résolution

Selon les passages, les retouches sont parfois trop voyantes.

C'est parfois complètement flou !

Flatter le FAN encore et toujours

Toujours pour faire plaisir aux fans, Petroglyph Games propose tout une série de coulisses déblocage à chaque mission. Des vidéos derrière les caméras de tournage, des images. Bref, le must have !

Dans les coulisses
Les bonus

Autre point positif en direction de la communauté : l'intégralité du code source du jeu a été publiée (en dehors de l'art et du son). Le jeu pourra donc être moddable :

Mods à venir

La bande-son a également été retravaillée par Frank Klepacki en personne avec les morceaux originaux, mais aussi remastérisés :

De quoi faire plaisir aux fans !

Et pour ne rien gâcher, ce sont l'ensemble des add-on qui sont disponibles... même les missions secrètes !

Seuls les vrais savent !

Point aussi important, les variantes des campagnes (vous savez par moment il vous est possible de choisir des lieux différents pour une même mission) sont également accessibles depuis le sélecteur de mission. Cela vous permettra de faire toutes les variantes sans avoir à recharger une sauvegarde d'une fin de mission précédente :

Parfois il y avait même 3 variantes pour une seule mission

Comme en 90'

Et quand on parle de copie conforme, cela vaut aussi bien pour les qualités, que pour les défauts. Ne vous attendez donc pas à voir les défauts d'équilibrage corrigés. Ainsi, concernant Alerte Rouge, sur terre l'URSS sera toujours aussi redoutable. Mais dès lors qu'il s'agira de combats maritimes, ils seront à la rue.

Autre défaut que l'on retrouvera sur le titre d'origine : le pathfinding reste toujours aussi hasardeux. Vous pesterez sur vos unités, qui forment pourtant un groupe de ne pas prendre le même chemin. Vos collecteurs iront faire un détour improbable pour se jeter dans la base adverse.

Ici la moissonneuse attend stupidement qu'une place se libère dans la raffinerie, alors que juste au-dessus il y en a une de libre

Touts ces défauts sont parfaitement assumés par l'équipe de développement qui, on l'a vu tout au long de ce test, clairement tout misé sur la nostalgie. On ne trouvera donc pas non plus les améliorations devenues standard : brouillard de guerre, construction de plusieurs bâtiments de suite, patrouille, etc.

Très bon
8
Incontestablement Command & Conquer Remastered Collection a été fait pour les aficionados de la série C&C. Tout est fait pour vous baigner dans le spleen des années 90. Par contre, pour les nouveaux venus, il est possible que le titre rebute un peu : anciens mécanismes, IA d'un autre âge. Il y a donc deux lectures possibles et donc deux notes, la première, celle affichée, pour les fans dont je fais partie. Pour les autres, retirez 2 points.

Points faibles :

  • Destiné avant tout pour les fans.
  • IA et pathfinding d'époque.
  • Vidéos parfois "baveuses".

Points forts :

  • Refonte graphique réussie.
  • Fidélité au titre d'origine.
  • Code source ouvert.
  • Bonus en tout genre.
  • Les deux jeux et tous les add on sont compris.